Les Passagers du Régulus

Attendez la nuit lentement venir,

Tout en vous laissant doucement éblouir

Par un coucher de soleil époustouflant

Sur les blanches falaises au couchant…

Savourez ces minutes qui s’égrènent

A la tombée du jour, pour goûter

Au parfum planant dans l’air

Mêlé de pins et d’embruns…

Ouvrez grand les yeux,

Le spectacle va bientôt commencer

Dans ce haut lieu du patrimoine charentais-maritime,

Que sont les grottes du Régulus à Meschers.

Ce soir-là, comme chaque mardi de juillet et d’août,

La foule est venue nombreuse

Assister à la dernière représentation de l’été

De la troupe des « Passagers du Régulus ».

Surgit alors à l’orée de la grotte,

Dans la lumière déclinante,

Une gente et belle dame à l’ombrelle.

Elle nous accueille avec grâce,

Et la foule la suit, curieuse et impatiente.

Elle nous amène vers l’habile conteur,

Nous voici alors projetés au printemps 1814…

De suite, les tableaux s’enchaînent,

Avec le personnage exubérant et truculent

De Cadet le naufrageur et de son trésor enfoui,

Mais aussi avec l’incontournable récit militaire

Du puissant combat du Capitaine Régnault

Et de l’équipage du Régulus contre l’adversaire anglais,

Evènement qui donna son nom aux grottes…

Mais c’est aussi le récit d’une époque,

Celle du 19ème siècle, avec ses personnages michelais

Hauts en couleurs, dépeignant les gens d’ici, avant…

De la très populaire Marie Guichard, dite la Guicharde,

A la sublissime Comtesse Eléonore du Val Joyeux,

De l’apprentie baigneuse Lady Diane Hamilton

Au guide baigneur aux gros bras, Honoré Suzac,

Du Père Grégoire à la filleule Gigi de Beloire,

Les nombreux personnages défilent et nous entraînent

Dans un tourbillon historique passionnant…

La nuit est déjà tombée, la pièce s’est jouée

A guichets fermés dans un haut lieu touristique

Et patrimonial, dont la troupe a su faire étinceler

Son histoire et son âme.

Alors, en fanfare et en musique,

Les troupes des artistes bénévoles et des visiteurs

N’en forment plus qu’une,

Et au son de l’accordéon et de l’orgue de barbarie.

Entonnent dans une ambiance conviviale les airs locaux…

Honoré Suzac, Guide Baigneur et accordéoniste, le Pasteur Jean Jarousseau

Ce 27 Août 2019 j’ai découvert avec délice

La Troupe des Passagers du Régulus,

Qui baissa ce soir-là le rideau de la 19ème saison

De son spectacle nocturne.

Aussi, un grand merci à toutes et à tous,

Et en particulier à Bernie Palé, alias Cadet,

Figure michelaise appréciée de tous

Pour sa grande humanité et son irrésistible sourire du cœur.

Et pour finir ce récit, je vous propose de chanter tous ensemble, sur l’air d’ « Ah le Petit Vin Blanc » , puis de boire un petit verre de pineau !

Ah le petit pineau,

Qu’on boit sous les falaises,

Quand les filles sont belles,

Du côté de Meschers,

Et puis de temps en temps,

Un air de vieille romance

Semble marquer la cadence

Dans les grottes, dans les bois,

Dans les bois, dans les grottes

Du côté, du côté de Meschers !

http://www.pays-royannais-patrimoine.com/communes/meschers-sur-gironde/grotte-du-regulus/

http://www.meschers.com/

https://www.facebook.com/couturecreationmellecozes/
Partagez !