L’Art effet mer de Jben

VIVRE SES REVES

« Quoique vous pensiez ou croyiez pouvoir faire, faites-le.

L’action porte en elle la magie, la grâce et le pouvoir ».

La citation de Goethe illustrant cette fresque réalisée par l’Artiste Jben

Résume totalement la vision de ce jeune homme passionné par le Beach Art,

Qu’il a découvert il y a quelques années et dans lequel il s’est lancé

A bras le corps pour son et notre plus grand plaisir.

Après quelques navigations sur le web et plusieurs sorties sur la plage,

Des photographies de ses premières créations géométriques puis figuratives,

L’artiste a très vite imaginé qu’il pourrait rassembler toutes ses compétences

Pour se donner un nouveau challenge, une nouvelle chance,

De réaliser son rêve, mêler l’art et la technique

Et nous embarquer dans son univers magique.

Sa passion est devenue rapidement son activité,

Suite aux partages de ses créations sur la toile.

Parce que Jben est un garçon de sa génération,

Féru de nouvelles technologies, maîtrisant parfaitement le web,

Les réseaux sociaux et le traitement de l’image,

Et qu’il est également pilote agréé de drones,

L’artiste innove sans contraintes et en toute liberté,

Tel un poisson dans l’eau, Jben est un précurseur !

LE BEACH ART

Le Beach Art est l’art de dessiner sur la plage avec des griffes, des râteaux,

Parfois juste un bout de bois, à marée basse, loin de l’eau,

Là où la mer en se retirant laisse un sable humide et dense.

Un râteau spécialement équipé d’une corde permet de tracer

Des cercles, des lignes droites, des perpendiculaires,

Afin de préparer des figures géométriques et de décupler les possibilités de faire

De son dessin de quelques heures une œuvre à part entière.

C’est un art qui, dans une communion avec la nature, prend essence.

Simple sur le papier, il prend toute sa dimension dans la performance.

C’est un art qui mélange la maîtrise de la technique, l’adaptation à l’espace,

La capacité d’imaginer son projet de dessin du papier vers le sable mouillé.

Beaucoup de pratique, de la technique et des prédispositions à travailler

Dans l’espace sont des éléments clefs qui permettent à l’artiste

De réaliser de véritables prouesses, presque aussi vite effacées

Qu’elles sont dessinées, sous l’avancée

De la mer qui monte et descend en permanence,

Peut-être pour nous rappeler de l’existence l’impermanence…

C’est un art éphémère, c’est un art effet-mer,

Comme l’a rebaptisé, avec humour, Jben,

Immortalisé, pour mieux se rappeler de la vie la fugace beauté,

Par le drône totalement maîtrisé par l’artiste complet.

JOUER AVEC LA NATURE

Il faut environ 3h30 pour réaliser sur le sable une fresque,

Enfin, pas toujours ou presque,

Car jouer avec la nature n’est pas toujours facile…

La marée n’attend pas, et les coefficients

Laissent plus ou moins de temps

Pour travailler sur la plage à marée basse…

Et puis il arrive que l’artiste nous livre avec esprit

Un juron poli « elle est pas belle la vie ? »,

Quand le vent se lève d’un coup,

Poussant le sable sec sur le dessin

Et sabotant ainsi des heures de travail !

Le soleil peut venir aussi sécher trop vite le sable

Ou alors la pluie s’invite et rend invisible

Le dessin qui venait tout juste de prendre forme.

Autant dire que Jben compose avec la nature,

Tout le temps, toujours,

Et que souvent il court

Après la marée,

Sans jamais se faire rattraper !

Il est trop fort, Jben !

Il s’amuse lui-même, avec son âme d’enfant,

De sa course après le temps, au-delà des éléments,

Dans cette jolie composition, pleine d’amusement :

Où est JBen ?

PRESERVER LA NATURE

Au printemps 2018, l’artiste a participé à la campagne Européenne intitulée

« Break Free From Plastic », thématique criante d’actualité,

Au vu des tonnes de plastique qui engorgent nos océans

Et nos terres, compromettant notamment la chaîne alimentaire…

Jben nous proposait alors de partager nos expériences sur le sujet

Afin d’échanger sur nos bonnes pratiques et de préserver ainsi notre planète,

Nous proposant intelligemment un engagement vers la militance.

Et puis, comme cette photographie de Jben maniant ce jour-là la truelle

A la place du râteau, pour cause de grand vent,

La petite dune de sable par l’artiste créée et intitulée « Nature »

Nous enjoignait joliment à ramasser nos déchets.

C’est ce que fait justement JBen, dont le nouveau compagnon de route,

Comme il le nomme ainsi avec esprit,

Est un bac de transport innovant.

Il lui permet non seulement

De transporter son matériel pour dessiner,

Mais aussi de ramasser les déchets trouvés sur les plages,

En collaboration avec sa première entreprise mécène

« Neway Royan Surfshop » qui lui a fourni le matériel,

Et dont l’utilité première est le transport des planches à voiles…

« Un petit pas de plus pour notre planète » dixit JBen…

« Un grand pas de plus pour l’humanité » nous susurre-t-il

A l’oreille, de son regard clair et rieur…

CHANGER
LE MONDE EN BEAUTE

Alors voilà, vous l’aurez compris,

Jben fourmille d’idées, de projets,

Des siens, de ceux des autres,

Partenaires, entrepreneurs, associations, particuliers,

Les demandes deviennent de plus en plus nombreuses et diversifiées.

Par le partage de ses images dans les réseaux sociaux,

Sa motivation première est d’apporter à son audience

Quelques secondes d’évasion, dans des existences

Où la course après le temps est un tourbillon qui broie le quotidien.

C’est pourquoi l’artiste nous convie à une évasion

Au fil de ses fresques impermanentes,

Couchées sur le sable fin et mouillé

Qu’il nous invite à partager.

Sa forme de communication innovante

Apporte ainsi de la beauté à notre monde malmené,

Marquant sans doute davantage les esprits,

Les faisant bouger lentement mais sûrement,

En quittant leurs fausses bulles de confort

Pour devenir acteurs et consomm’acteurs…

Le Beach Art est donc un formidable mode d’expression,

Esthétique et ludique, pour mener des actions de sensibilisation

Sur différentes causes sociétales et universelles,

Telles la protection de la nature comme énoncée,

Mais aussi le refus absolu du terrorisme,

Telle cette fresque réalisée lors des attentats de Charlie,

Effacée si vite par la marée, mais inscrite à jamais dans nos esprits

Et nos cœurs, pour ne jamais oublier.

Saint-Palais-sur-Mer accueille Jben dans le cadre de trois fresques 
puis d'une exposition au Vieux Clocher du 1er Août au 15 Septembre
Dimanche 24 Mars : Première fresque à la Grande Côte
Dimanche 21 Avril : Troisième fresque plage du Bureau
Dimanche 7 Avril : deuxième fresque plage du Bureau,
où j'ai le plaisir de faire connaissance avec Jben
LACHER PRISE
Participation de ClaireM17 à l'atelier de Jben le 4 août dernier

Quel plaisir alors de savourer l’instant présent en pleine nature,

Telle une invite à rêver sur le sable, près de l’onde,

L’artiste nous amène à nous déconnecter du monde

En nous reconnectant à la nature et à nous-mêmes,

Il nous convie à lâcher prise, à oublier nos soucis, pour quelques heures,

A laisser aller nos corps et vagabonder nos esprits par la création

D’un dessin imaginé et réalisé sur le sable mouillé, au diapason

Du ressac des vagues et du grattement du râteau sur le sable.

Et de se ravir d’avoir réalisé sa propre fresque.

DIFFICILE DE CONCLURE

Ecrire ces lignes sur Jben fut très très dense,

Magnifiquement dense et passionnant,

Comme cet artiste à part entière,

Qui excelle dans l’Art effet mer…

Voici donc après des heures de réflexion et d’écriture

Les mots qui me viennent à l’esprit

Pour dire un peu, à ma mesure,

Ce qui définit ce jeune homme bourré de talents :

Maîtrise technique de l’espace et de la complexité,

Capacités d’adaptation, d’innovation et d’imagination,

Désir de changer le monde individuellement,

Projet d’aider à transformer le monde collectivement,

Humour décalé, joie et paix intérieure,

Esprit entrepreneur, fédérateur,

Esprit brillant et leader…

Cela fait 4 ans que son activité grossit au fil de l’eau et des marées

Montantes et descendantes, et rien de semble l’arrêter,

Bien au contraire, nous sommes maintenant des millions de personnes

A suivre et apprécier l’artiste en Charente-Maritime,

Mais aussi sur de nombreuses plages de France et à l’étranger.

La phrase de Gandhi qu’il avait choisie pour la fresque de Charlie

Résume ainsi sa vision et son état d’esprit :

« Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde ».

Jben a rêvé de faire de grandes choses avec un râteau,

Et son pari est gagnant, complètement.

Il nous a invités, il nous invite, à changer le monde,

A entrer dans la ronde

Autour de la planète,

A former une chaine aussi serrée

Que rien ne puisse jamais la briser,

Et dans cette ronde nous entrons, irrésistiblement.

Les cartes postales de Jben - Le reportage de Thalassa sur Jben en 2020

http://www.jbenart.com/fr/

https://www.facebook.com/jbenart/

https://www.instagram.com/jbenart/

Partagez !