Le Bal des Melons

Le vent glacé de la fin de l’hiver souffle sur les champs.

Dans l’atmosphère limpide et silencieuse,

Les bandes blanches s’alignent dès les premiers jours du printemps.

La terre abrupte s’offre avec confiance aux mains expertes des femmes et des hommes

Qui l’honorent avec savoir-faire et bienveillance depuis des générations.

A chaque printemps, les jolis tracteurs aux couleurs primaires

Nous invitent au magnifique spectacle de leur labeur,

Mécanique, poétique, haut en couleurs…

Comme une gamine, je savoure la solitude de ce spectacle enchanteur,

Et admire le travail dense et minutieux des agriculteurs.

Seule au monde sur ma terre charentaise-maritime,

J’observe le travail de préparation et de production de nos melons.

C’est Charles VIII qui introduisit en France, à la fin du XVe siècle,

Ce légume découvert à Cantalupo, alors propriété des papes.

Le « melon cantaloup », importé en Charente, est ensuite devenu le « melon charentais ».

Avril voit s’étirer chaque jour de nouvelles serres réchauffées

Sous la lumière qui se réverbère sur le tissu plastifié.

Les machines tracent sans relâche

Les allées prometteuses des saveurs de l’Eté…

Le Bal des Melons a commencé,

S’étendant dans les plaines avec majesté.

Petit à petit, la terre disparaît sous les blancs tracés,

Maintenant il faut laisser pousser les cucurbitacées…

Entre Terre et Ciel, les lignes rectilignes attirent nos regards,

Depuis la route de bitume, la nature s’offre à nous sans fard.

Le spectacle devient grandiose au fil des journées ensoleillées de Mai.

La lumière explose contre le plastique blanchi, réverbérant ainsi les rayons solaires.

Au fil des jours, les pousses croissent, faisant exploser les bâches plastifiées.

Le vert explose sous le bleu azuré, bientôt le fruit du labeur pourra être livré…

Les gouttes de chaleur ont fait mûrir à point les melons, prêts à être récoltés, enfin…

Juin, déjà, enfin… Le Festin est aux portes.

Sous l’écorce vert clair barrée de stries vert foncé, la chair orange regorge de ce parfum unique,

Qui sent si bon l’Eté, et dont la chair fraîche et parfumée

Fait vaciller nos papilles, pour un plaisir estival inégalé.

La lumière crépusculaire irradie les champs gorgés de sucre et de soleil.

L’Eté est là, riche de promesses savoureuses… Carpe Diem !

Partagez !