Soleil Blanc

Nuits de pleine Lune
Sans sommeil
Au matin
La brume
Envahit les jardins
Le jour se lève
La lumière trace son chemin
Dans son voile opaque
Le bateau
Est pris en étau
Sous le soleil blanc
Aveuglant
Éblouissant
Qui trace sa ligne
Du ciel à la mer
Telle un glaive coupant
Sous une lumière puissante
D’une force exaltante
Pour les vagues des grandes marées
Qui explosent leur écume sur la jetée

Partagez !